Des dimensions gigantesques – Une précision au micron près

La fabrique de machines Richter (Richter Maschinenfabrik AG) possède de longues années de savoir-faire et de vastes compétences dans la fabrication de machines et de composants de très grandes dimensions. Grâce aussi au savoir accumulé par NUM ces cinquante dernières années dans le domaine CNC, Richter fabrique des pièces dont le poids peut atteindre jusqu’à 300 tonnes. Ici, on ne parle pas de problèmes, mais de défis. Là où d’autres échouent pratiquement sur des pièces d’un poids de 100 tonnes, Richter est dans son élément.

La fabrique de machines Richter a été fondée en 1945. Chaque année, elle traite plus de 8000 t de tôle forte et 2000 t de découpes. La combinaison de compétences étendues sous un seul toit, garantissent au client une production optimale et une gestion efficace de la logistique. Depuis toujours, cette entreprise a eu le courage et l’envie d’emprunter de nouvelles voies et n’a jamais cessé de se développer.

En étroit dialogue avec le client, Richter crée des solutions durables dans les principaux secteurs  d’activités : constructions soudées, recuit à basse tension, nettoyage au jet de sable, apprêt / peinture, traitement mécanique, montage, et le tout en « très grand style ».

Ces caractéristiques exceptionnelles permettent à Richter d’avoir un réel avantage sur la concurrence et lui ont permis, durant ces dernières décennies, de devenir le partenaire fiable de nombreux fabricants renommés dans des secteurs les plus divers. Les plus importants sont la production d’énergie, la construction de presses, la construction d’installations de forge et de formage de pièces massives, d’installations de perçage de tunnels et de mines.

En tant que fournisseur de systèmes polyvalent, tout est produit en un seul endroit : découpe au chalumeau (jusqu’à 300 mm d’épaisseur de tôle) commandé par CNC, soudage, traitement thermique, sablage, peinture, traitement mécanique, enlèvement de copeaux, rotation en carrousel ainsi qu’emballage et transport (accès au transport fluvial). La fabrique de machines Richter propose tous ces processus et prestations, ce qui est rare dans des dimensions si grandes.

Dans un même dialogue étroit que celui avec le client, Richter collabore avec NUM afin d’utiliser des systèmes CNC pour traiter des matériaux ou des pièces d’usinage mais aussi pour tester de toutes nouvelles idées encore jamais réalisées.

Dans le cas actuel, une CNC Flexium 68 de NUM a été montée pour commander une machine de découpe au chalumeau à deux têtes. NUM a participé aussi bien à la planification du projet qu’à sa réalisation et à sa mise en service. Grâce à des interlocuteurs compétents, peu nombreux, mais directs, des deux côtés il a été possible de trouver rapidement une solution efficace, qui fonctionne désormais avec succès au quotidien. De part et d’autre, la collaboration se distingue par une énorme flexibilité et un travail orienté vers la solution. Cela a permis de créer une grande confiance réciproque et de s’attaquer à de nouveaux projets sortant de l’ordinaire.

La machine de découpage au chalumeau peut traiter des tôles d’une épaisseur de 20 à 300 mm et d’une taille maximale de 180 m². La machine prend les mesures au laser et a une précision de répétition de l’ordre du micron. Grâce à cette grande précision, Richter est en mesure de traiter très exactement de très grosses pièces dès le début, ce qui permet de gagner du temps et donc de l’argent dans les processus de travail suivants. Les pièces produites sur cette installation sont ensuite utilisées dans la construction d’excavateurs, de presses, de turbines (éoliennes), etc. Ce sont surtout les pièces porteuses qui sont ici découpées sur mesure au chalumeau.

Pour qu’à la fin les supports de la construction soient plus légers, des pièces prédéfinies sont découpées à l’intérieur des éléments porteurs puis remplacées par des pièces en tôle plus fine, ce qui permet de restaurer la rigidité à la torsion du support, tout en économisant du poids et du matériau. Comme ces pièces en tôle intégrées sont plus fines que les pièces des supports, la machine doit découper des deux côtés un bord perpendiculaire à la surface. Cette position en biais de la buse de brûleur est calculée par la commande NUM dans une application de « compensation de découpe en biais », avec un décalage virtuel de contour. Le décalage du trajet de coupe ainsi obtenu garantit des coupes de forme d’une qualité exceptionnelle, une épargne sur le travail de finition de la pièce à usiner.

Richter et NUM, mues toutes deux par l’esprit de pionnier, s’intéressent toujours aux nouvelles solutions, les développent et les réalisent activement en collaboration ciblée avec d’autres partenaires. C’est dans ce sens que nous comptons bien poursuivre notre bonne collaboration.