Mise à jour des commandes CNC pour fraiseuse à montant mobile

L’intégrateur américain de systèmes d’automatisation MasterControls LLC Inc. (MCI) a choisi la technologie NUM pour la remise en état du système CNC sur une grande machine horizontale à fraiser et à aléser, à montant mobile, construite par Gray.

MCI et son client, un important reconstructeur de machines du secteur de l’industrie minière, ont effectué une reconstruction électrique et mécanique de très grande ampleur de la fraiseuse – ajoutant même un axe x secondaire. L’ancienne machine à commande manuelle avait à l’origine été reconvertie et disposait d’une commande CNC depuis les années 1970, mais le système de commande était dépassé par rapport aux standards d’aujourd’hui, ce qui entraînait de nombreux inconvénients comme une fonctionnalité CNC limitée, une mémoire de très petite taille et aucune compatibilité réseau.

En choisissant un noyau CNC NUM, MCI a été en mesure d’améliorer de manière décisive la fonctionnalité CNC du fraisage. Il s’agit entre autres de la compatibilité avec la programmation en code RS274 G, d’une fonction de vérification, et d’un ordinateur frontal fournissant une mémoire illimitée de programmes, ainsi qu’une compatibilité réseau.

La mise en place par MCI d’un variateur tandem sur l’axe x a largement contribué à la performance et à la précision de la machine, augmentant considérablement le couple pour l’axe principal de la machine, qui pèse plus de 45 tonnes. Les deux axes sont désormais synchronisés dans une architecture maître-esclave, le nouvel axe secondaire étant réglé pour décaler très légèrement l’axe primaire afin de maintenir la tension dans le train d’engrenages et d’éliminer le jeu à l’inversion. La flexibilité du logiciel d’entraînement et de commande permettant cette configuration fut une autre raison importante de la décision de MCI en faveur de la technologie NUM, puisque ses entraînements supportent les architectures maîtres-esclaves.

 Comme il s’agissait d’un élément décisif du projet, MCI est venu sur les locaux de NUM à Naperville dans l’Illinois durant le développement du système de commande afin de tester physiquement la commande tandem et de recueillir les réactions du fournisseur de CNC sur le schéma de commande et programmation proposé par MCI.  L’amélioration de la précision et de l’exactitude formant la base de cette fraiseuse de construction robuste était une caractéristique essentielle de la mise à niveau du système de commande et MCI a en outre implémenté un tableau de mesures laser des positions des axes permettant de compenser d’autres variations des mécanismes.

Un autre facteur clé dans le choix du système CNC de NUM était la capacité de moderniser les variateurs pour les rendre compatibles avec un fonctionnement numérique avancé à rétroaction absolue, ce qui améliore encore la précision. La prise d’origine machine devient également superflue, ce qui évite à l’utilisateur de devoir référencer la machine en cas de perte de puissance ou après son extinction. Ni l’ingénierie du système de commande ni la construction du panneau ne furent effectuées sur place. Lorsque le système de commande modernisé fut terminé, MCI emporta l’ensemble sur le site de reconstruction du client et commença l’installation.

Cette phase fut effectuée en trois jours seulement. Après les tests et la formation, l’ensemble de la machine fut démonté et expédié à l’utilisateur final. Selon Jeff Petry, directeur associé de MCI, « Nous nous présentons à nos clients avec un code donc la fiabilité a été testée. L’assistance technique disponible auprès de NUM, avec qui nous collaborons pour de telles applications, nous permet de nous sentir à l’aise dans ce genre de projets complexes. »

MCI est désormais une entreprise reconnue aux Etats-Unis pour la mise à niveau de l’automatisation de machines-outils. L’intégrateur de systèmes bénéficie d’une expérience de plus de 25 ans dans le secteur et remplace des systèmes CNC sur des tours, des fraiseuses, des meules, des tailleuses d’engrenages et d’autres équipements. L’une des raisons de la large part de MCI sur le marché américain de la reconstruction de machines est sa volonté de conserver les entraînements servomoteurs à interfaces analogiques existant sur les systèmes CNC, ce qui permet de faire des économies, même si cela n’a pas joué pour ce dernier projet, dans lequel l’exigence primordiale était d’obtenir une précision optimale.

De plus, MCI compte sur des relations étroites avec plusieurs partenaires fiables pour l’équipement des systèmes de commandes, dont NUM pour les applications CNC. Si le choix de la technologie CNC revient à MCI, l’intégrateur de systèmes choisit NUM en raison de la flexibilité de programmation fournie par le système et de la volonté de l’entreprise de fournir une assistance technique approfondie. « Une forte assistance en ingénierie et une relation de partenariat ont toujours été un élément majeur de la philosophie de l’entreprise NUM » ajoute Steve Schilling, Directeur général de NUM Corporation à Naperville.  « C’est l’une des raisons du succès de l’entreprise dans les secteurs des OEM de machines-outils de petite et de moyenne taille, des intégrateurs de systèmes et des spécialistes de la mise à niveau comme MCI. »