Histoire

Présentation courte de l’historique de NUM en 50 ans.

Trois entreprises sont à l’origine de NUM AG :

1957
Fondation de Güttinger AG, Suisse, développeur de systèmes électroniques.

1967
Fondation de Servomac, Italie, développeur de moteurs et de variateurs.

1978
Fondation de NUM SA, France (une filiale de Télémécanique), développeur de systèmes CNC.

1981
NUM SA acquiert Güttinger AG. Changement de nom de l’entreprise Suisse : NUM Güttinger AG. Dans les années suivantes, plusieurs filiales voient le jour : en Italie, aux États-Unis, en Angleterre et en Espagne.

1990
NUM SA rachète Servomac.

Milieu des années 90
Télémécanique, maison-mère de NUM SA, est intégrée au groupe Schneider Electric au milieu des années 90. NUM avait une position particulière au sein de ce groupe concentré sur le domaine de l’automatisation de machines de haute technologie. 

2006
NUM et l’ensemble de ses filiales sont reprises le 1er février par la direction et un investisseur et regroupées sous le groupe NUM. En même temps, le siège est transféré de Paris à Teufen. À l’heure actuelle, NUM possède 11 centres technologiques dans le monde (NTC, NUM Technology Center) dans les domaines du développement d’applications, de la vente et du service après-vente. NUM encadre aussi de nombreux agents et points de contact.

2013
Construction du nouveau centre logistique sur le site du siège central à Teufen. Grâce aux cellules solaires de la nouvelle construction, les 2/3 des besoins en énergie du site de Teufen sont couverts.

2016
NUM fête ses 10 ans d'autonomie en tant que Groupe NUM et voit ainsi l'avenir avec confiance.