Précision, productivité et profit : NUMtransfer chez GUK

De nombreux facteurs doivent être réunis afin de pouvoir travailler de manière rentable dans le secteur difficile de l’industrie aéronautique. La connaissance essentielle des utilisateurs et des processus doit être combinée avec une machine moderne et fiable ainsi qu’avec une commande spécifique à l’application telle que la commande NUMtransfer.

Cet OVNI qui vient d’atterrir ne pouvait pas faire d’entrée plus théâtrale: la machine à transfert rotatif de la société Précitrame Machines SA, qui ressemble à une sculpture futuriste, se trouve dans les ateliers de production de Griesser & Kunzmann GmbH&Co.KG (GUK) à Wellendingen près de Rottweil. Fondée en 1948 par Karl Griesser et Anton Kunzmann, cette entreprise de plus de 200 salariés est aujourd’hui active dans les secteurs des plieuses et de la technique de rotation. Les descendants d’Anton Kunzmann dirigent aujourd’hui la société et se sont fixé comme objectif une croissance saine, constante et stable.

Le secteur des pièces rotatives produit chaque année environ 28 millions de pièces, réalisant ainsi près d’un tiers du chiffre d’affaires total de la société. En investissant dans la machine à transfert rotatif de Précitrame équipée de la commande NUMtransfer, GUK est en mesure de satisfaire les souhaits du client, qu’il s’agisse de la qualité élevée du produit, du taux d’erreurs minime, des délais ou du prix, et de réaliser de surcroît un bénéfice réaliste. Ce succès repose sur une étroite collaboration entre GUK, Précitrame et NUM, ainsi que sur le partage de leurs vastes connaissances concernant l’application.

Les pièces à travailler sont petites mais doivent répondre à des exigences élevées. La fixation des supports de bobines fabriquées pour l’industrie automobile représente à elle seule un défi. L’exécution du perçage, du fraisage, du tournage intérieur et du tournage extérieur en séquence et à haute précision constituent également un défi pour la technique. En conséquence, beaucoup de temps a été consacré à l’optimisation des phases d’usinage individuelles. Monsieur Kurt Bettinger, Chef de secteur chez GUK, précise : « Progressivement, nous avons pu réduire de moitié le temps d’usinage à chaque poste individuel. Bien que nous ne changions de types de pièces que tous les deux ou trois mois, nous avons pu économiser beaucoup de temps grâce à la flexibilité de la commande NUMtransfer.

Le chargement, le retournement et le déchargement des pièces sont assurés par des systèmes que nous avons nous-mêmes développés sur la base de robots. L’objectif de tolérance « zéro defaut » que nous nous sommes fixé explique l’utilisation, en plus de la machine, d’un robot de mesure également développé par notre société : il mesure chaque pièce individuellement et en vérifie la perfection absolue.

En raison de son étroite intégration dans le réseau de l’industrie automobile, la société GUK est tributaire d’une très haute disponibilité de la machine. Vincenzo Bonavoglia, Directeur des ventes chez Précitrame Machines SA, évalue la performance de NUM de façon très positive : « La capacité de calcul est mesurée largement, ce qui garantit la sécurité de tous les processus, y compris les plus complexes. Pour GUK comme pour nous, il est essentiel d’obtenir une faible température de fonctionnement et une haute stabilité de température de la CNC et des entraînements, ce qui se traduit en pratique par une excellente fiabilité. »