Installation de soudage laser ultraprécise à 17 axes pour l’industrie automobile

De nos jours, les objectifs déclarés de l’industrie automobile incluent une production efficiente, mais aussi la réduction de la consommation de carburant des véhicules alliée à une augmentation de la sécurité des passagers. En clair, cela signifie que les voitures doivent devenir de plus en plus légères et sûres. Ces deux objectifs sont pris en compte par les installations de soudage laser fabriqués par Soutec, qui assemblent différentes plaques d’épaisseurs et de résistances différentes. Pratiquement chaque voiture circulant sur nos routes comporte des éléments de carrosserie soudés par Soutec. Pour les « Tailored Blanks » et cordons de soudure complexes, ANDRITZ Soutec a développé plus en avant son type de machine de soudage laser éprouvée « Soutrac », qu’elle a équipé des technologies et d’une commande à la pointe du progrès.

Le cœur de la machine est sa tête de soudage à 9 axes. Elle permet notamment de souder des cordons non linéaires. La tête de soudage est équipée d’une caméra pivotante et réglable en hauteur placée avant et après la buse de soudage. Elle sert au suivi des cordons et au contrôle qualité consécutif et assure un processus de soudage stable, qui satisfait aux exigences de qualité les plus élevées. Les interstices de < 0,3 mm entre les plaques à souder sont comblés dynamiquement pendant le processus de soudage à l’aide d’un fil complémentaire (Soufil), de sorte à obtenir un cordon de grande qualité.

L’installation de soudage est pilotée par une commande CNC Flexium+ de NUM, qui est dotée de fonctions Safety. L’installation se compose de deux zones, la machine de soudage et le module de chargement. Elle comprend 17 axes en total. L’axe X de la machine de soudage est réalisé sous forme d’un portique à deux moteurs, puisque la table avec la fixation magnétique et les matériels pèse 1,5 tonnes. Il permet des accélérations de 4 m/s2, ce qui correspond à une performance de démarrage de 0 à 120 m/min en une seconde. La puissance du laser est de 6 kW. Le laser est capable d’assembler par soudage des plaques de résistances et de matériaux différents. La vitesse de soudage est d’env. 10-12 m/min.

L’installation de soudage ultra-dynamique a été développée en collaboration étroite par ANDRITZ Soutec et NUM pour une précision et une vitesse exceptionnelles grâce à des mécanismes précis et une commande CNC ultramoderne. Elle satisfait ainsi aux exigences de production flexible, rapide et précise de l’industrie automobile. Le temps d’équipement de la machine est court et le changement d’outillage est simple. C’est un facteur essentiel pour minimiser les interruptions de production, ce qui augmente encore la rentabilité de l’installation. En 2012, grâce à l’acquisition de la société Soutec AG installée à Neftenbach en Suisse, le groupe autrichien ANDRITZ a étendu sa gamme de produits pour l’industrie de la transformation des métaux et a renforcé sa présence mondiale. ANDRITZ Soutec propose des systèmes de soudage laser et à la molette par résistance. Depuis environ 30 ans, la société collabore en partenariat avec NUM pour le développement d’installations à commandes CNC. Les installations de soudage Soutec servent surtout à réaliser chez les clients finaux des produits à structure légère, notamment les éléments de carrosserie, mais aussi des réservoirs de carburant ou des éléments de systèmes d’échappement.

Les installations ANDRITZ Soutec sont conçues pour assister de manière optimale les constructeurs automobiles dans leurs efforts de développement de structures légères et sûres, tout en assurant une rentabilité élevée. ANDRITZ Soutec collabore donc toujours étroitement avec ses clients, afin de déceler au plus tôt les besoins du marché et initier les innovations correspondantes. Cela a été notamment le cas de l’installation Soutrac existante, qui a été développée plus en avant et modernisée en fonction des exigences actuelles.

L’intégration dans le GROUPE ANDRITZ a été une aubaine pour la société de Neftenbach : Soutec s’insère parfaitement dans la structure du groupe sans y perdre son indépendance. Tout comme Soutec, dont l’histoire a débuté il y a 60 ans dans un petit atelier, le grand groupe a également commencé comme petite entreprise : en 1852, la fondation d’une petite fonderie de fer en Autriche a été le début du groupe technologique ANDRITZ. Pour rester toujours à la pointe du progrès, ANDRITZ dispose de plusieurs centres de recherche dans lesquels les produits et procédés sont améliorés et développés au niveau le plus élevé. Le développement de technologies sur mesure est essentiel. Tout comme chez Soutec, cette recherche est réalisée en étroite collaboration avec les partenaires de développement, par ex. NUM, et les clients. De plus, le groupe ANDRITZ accorde une grande importance à la protection de l’environnement, à la réduction de la consommation d’énergie et de ressources pour la production, ainsi qu’à la prolongation des cycles de vie des machines et installations.